A.O.P Cidre des Asturies

A.O.P Cidre des Asturies

La certification de l'origine et de la qualité est une condition de plus en plus exigée par les consommateurs sur les marchés étrangers. Pour toutes ces raisons et compte tenu de l'importance des avantages concurrentiels qui nous permettent d'avoir une présence et une croissance dans ces marchés, l'Appellation d'Origine "Cidre des Asturies" est devenue nécessaire.

La Commission de Contrôle est chargée de protéger le cidre des Asturies possédant la dénomination contre la concurrence déloyale, l'imitation et toute infraction et elle devra se charger également de le promouvoir.

L'appellation d'origine est un concept juridique qui est utilisé pour différencier les produits et une stratégie agroalimentaire visant à accroître la rentabilité et la valeur ajoutée aux différents procédés et produits. Cela garantit que le surplus est réparti de manière plus efficace parmi les différents acteurs impliqués dans le processus de production.

L'Appellation d'Origine Protégée "Cidre des Asturies" est une marque collective et les bénéficiaires sont les producteurs de cidre et de pommes originaires des Asturies qui subissent des contrôles de qualité imposés par la Commission de Contrôle, formée par eux-mêmes.

L'Appellation d'Origine Protégée "Cidre des Asturies" comprend un marché de niche, un produit et une qualité déterminés. L'offre de produits agroalimentaires ayant une appellation d'origine, tels que "Cidre des Asturies", augmente leur valeur parce que son utilisation est réservée aux membres de l'appellation d'origine et accompagnée d'un certificat de qualité des produits garantis par la Commission de Contrôle de la journée.

Il s'agit donc d'un concept intégral d'une grande importance pour le secteur du cidre puisqu'il fournit un instrument juridique pour le développement d'une économie et vise à la promotion collective garantissant la qualité, l'origine et, dans de nombreux cas, la tradition et l'histoire des produits qui sont le résultat du lien intime entre les groupes humains et la terre d'où ils viennent.

Les caractéristiques physiques de la zone de production de l'AOP "Cidre des Asturies"

ZONE GÉOGRAPHIQUE

La zone de production de pommes et de transformation des produits relevant de l'appellation d'origine protégée "Cidre des Asturies" correspond à toutes les municipalités des Asturies.

La Principauté des Asturies est une région géographique et historique du nord de l'Espagne, qui depuis 1982 est la province autonome des Asturies avec 10.565 km2, dont la capitale est Oviedo et elle comprend 78 municipalités (conseils):

Allande, Aller, Amieva, Avilés, Belmonte de Miranda, Bimenes, Boal, Cabrales, Cabranes, Candamo, Cangas de Narcea, Cangas de Onís, Caravia, Carreño, Caso, Castrillón, Castropol, Coaña, Colunga, Corvera, Cudillero, Degaña, El Franco, Gijón, Gozón, Grado, Grandas de Salime, Ibias, Illano, Illas, Langreo, Las Regueras, Laviana, Lena, Llanera, Llanes, Mieres, Morcín, Muros de Nalón, Nava, Navia, Noreña, Onís, Oviedo, Parres, Peñamellera Alta, Peñamellera Baja, Pesoz, Piloña, Ponga, Pravia, Proaza, Quirós, Ribadedeva, Ribadesella, Ribera de Arriba, Riosa, Salas, San Martín de Oscos, San Martín del Rey Aurelio, Santirso de Abres, Santa Eulalia de Oscos, Santo Adriano, Sariego, Siero, Sobrescobio, Somiedo, Soto del Barco, Tapia de Casariego, Taramundi, Teverga, Tineo, Valdés, Vegadeo, Villanueva de Oscos, Villaviciosa, Villayón, Yernes et Tameza.

Elle est située au nord-ouest de la péninsule ibérique, entre 4º30' et 7°11' de longitude ouest et 42º53' et 43º40' de latitude nord, sur le versant nord des monts Cantabriques, occupant un couloir étroit de 15 à 80 km de large et 200 de long. Séparée par l'estuaire de Tina Mayor de la région de la Cantabrie à l'est et par le fleuve Eo de Galice à l'ouest. La mer Cantabrique au nord et les monts Cantabriques au sud la séparent de la région de Castille et León.

En suivant la direction longitudinale, quatre unités peuvent être distinguées aux Asturies : les hauts sommets et les vallées de la cordillère Cantabrique, les moyennes montagnes sillonnées par des vallées transversales et le bassin d'Oviedo qui constitue une transition vers la bande côtière.

Les plantations de pommiers et les pressoirs s'étendent sur différentes zones de la région protégée, recouvrant la totalité du territoire.

La superficie cultivable de la Principauté consacrée à la culture du pommier à cidre est actuellement de 6.500 has., ce qui représente la superficie totale consacrée à la production de Cidre et de Cidre naturel.

Toutes les localités hors de la zone indiquée ne sont pas protégées par l'Appellation d'Origine Protégée. Les cidres obtenus hors de cette zone de production et d'élaboration ne pourront donc pas recevoir l'appellation.

Quant à la zone géographique de production et d'élaboration des cidres protégés, qui comprend soixante-dix-huit municipalités, il est important de souligner que même si la superficie géographique délimitée est de 10.560 km2, il ne faut pas oublier que La Principauté des Asturies est une des régions les plus montagneuses d'Europe et que par conséquent la superficie agraire utile se voit réellement limitée par ce type de culture, qui se trouve confinée dans de petites vallées et des versants de tout le territoire défini (les 78 municipalités citées).

Tout ceci ajouté au relief montagneux et à la production des Asturies, les exploitations agricoles se retrouvent dispersées dans toutes les municipalités à plus ou moins grande échelle, conduisant à des communautés rurales petites et dispersées, tout comme les caractéristiques des parcelles.

La culture traditionnelle du pommier à cidre des Asturies est une culture mixte extensive de pommier à cidre et de prairies naturelles. La métairie des Asturies, cette combinaison de l'élevage avec l'obtention des pommes pour le cidre, permet de dessiner  une bonne partie des caractéristiques socio-économiques des Asturies rurales ; l'exploitation agricole familiale peut ainsi gagner un revenu supplémentaire, évitant à certains égards l'exode rural tout en générant une activité qui prend soin de l'environnement.

Comme pour la répartition des vergers de pommes à cidre, les pressoirs étaient déjà présents historiquement sur le territoire sous forme de petites installations qui produisaient du cidre destiné à la consommation familiale. Avec le temps, cette pratique a été abandonnée et maintenant il y a des installations, décrites dans le communiqué, distribuées à travers le territoire de la région désignée, qui ont été concentrées dans les zones à proximité des infrastructures et des services les mieux adaptés pour développer l'activité industrielle.

En outre, comme le secteur de la pomme et du cidre n'a pas d'Organisation Commune de Marché, limitant ainsi la possibilité de nouvelles plantations, on assiste ces dernières années à un développement important (à l'intérieur de la superficie délimitée) de nouvelles plantations et de substitutions d'autres plantations. L'amélioration des pratiques culturelles et l'adaptation des variétés permet d'obtenir une production de qualité optimale de cidre de pomme pour sa transformation dans les industries recevant cette matière première.

Climat

La Principauté des Asturies a un climat océanique, caractérisé par des précipitations abondantes tout au long de l'année, un modéré rayonnement solaire et une importante nébulosité.

La moyenne annuelle des précipitations dans les Asturies est étroitement liée à la topographie et varie entre 900 l / m 2 dans certaines parties de la côte et plus de 2000 l / m 2 dans les régions les plus élevées de la montagne de l'est. 

La latitude des Asturies, près de 45 °, implique une forte saisonnalité dans le rayonnement reçu puisque la durée du jour est très variable. Le rayonnement solaire global atteint 1 756 J/m2. en juin, pour tomber à 454 en décembre J/m2.

En ce qui concerne la température, en raison de la proximité de la mer, la fluctuation thermique est inférieure à celle du rayonnement thermique.

Pendant la saison froide, les vents de la côte des Asturies sont principalement de Sud-Ouest parce que l'anticyclone des Açores se retire vers le Sud et permet une trajectoire beaucoup plus méridionale des tempêtes de l'Atlantique. Pendant l'été, la situation est très différente, le développement de l'anticyclone des Açores implique un chemin plus au nord des tempêtes, qui affectent modérément la côte cantabrique. Pendant ces mois, les vents de nord-ouest, froid et sec, sont dominants tout en apportant un temps frais, clair et sans pluie.

Orographie

Le relief des Asturies a connu sa configuration à la fin de l'ère première il y a  250 millions d'années et s'est vu façonné par les mouvements de terrain orogéniques dans le Tertiaire, à une époque comprise entre 50 et 25 millions d'années par rapport à aujourd'hui.

En général, la géographie asturienne se reflète dans les pentes raides situées dans la courte distance entre la côte et les bassins versants, les accidents de terrain peuvent être regroupés en cinq espaces bien définis.

L'espace intérieur de la partie ouest configuré sous la forme de crêtes et de couloirs d'orientation méridienne, une deuxième zone Centre-Sud comprenant l'emplacement nord de la montagne côtière d'orientation est-ouest et l'est de l'espace intérieur se compose de massifs et de gorges qui séparent la côte des Pics d'Europe, complété par les deux bandes périphériques, la plaine côtière de faible profondeur que l'abrasion marine a provoquée et la bande montagneuse divisée par la rivière et dont le tracé est parallèle à la côte.

De plus, d'une manière générique, on peut distinguer dans la région une parfaite asymétrie dans l'espace structurel, la partie Ouest composée de matériaux anciens de nature siliceuse (quartzite et ardoise) se différencie de la partie Est formée par des matériaux modernes de nature calcaire.

En tant que données physiques concernant la géographie de la région, il est important de noter  les différentes strates existantes et leur étendue, entre une hauteur minimale de 0m (niveau de la mer) et une hauteur maximale de 2.648 m. (Pic de Torre Cerreu), pour cette raison plus de la moitié du territoire régional est au-dessus de 400 mètres d'altitude et plus d'un quart à plus de 800 m.

SOL

Le sol est un autre élément distinctif, de manière générale de nature légèrement acide (pH 6,0 à 6,5) avec une teneur élevée en matière organique et une tendance à être assez équilibré et contenant de l'azote, du phosphore, du magnésium et du potassium, ces conditions  édaphiques déterminent une composition du sol bien équilibrée et spécifique en éléments minéraux, ce qui peut aider à différencier notre matière première de celle provenant d'autres zones géographiques. Dans certaines zones des Asturies, les sols sont calcaires, mais généralement assez lavés produisant seulement une légère augmentation du pH (7,0 à 7,5) et de la teneur en calcium.

La combinaison de ces éléments détermine notamment les qualités organoleptiques des moûts de pomme utilisés traditionnellement dans les Asturies, qui se caractérisent par une prédominance du goût acide, avec une légère amertume et suffisamment riche en sucres. Les conditions météorologiques avec des périodes nuageuses à faible rayonnement, voire parfois pluvieuses, favorisent l'équilibre sucre / acide et un excellent rendement dans l'extraction des moûts.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.OK